Alfa Romeo - New Design

8C Competizione - MiTo - Giulietta - 4C Concept - 4C Launch édition - 4C Standard édition - 4C Spider - Giulia - ...?
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
* * * * * * * * * * * * * * * Bienvenue sur Alfa Romeo - New Design * * * * * * * * * * * * * * * Le site est optimisé pour un affichage 1920x1080, et pour ceux qui ont les yeux bien ouverts ... ;-)
La tant attendue 4C dans sa version clients a été dévoilée officiellement au salon de Genève du 7 au 17 Mars 2013, retrouvez les premières photos officielles dans le forum "les news", et le détail de la première 4C à être commercialisée en série limitée, la "Launch Edition" dans le forum 4C-8C -------ENJOY-------
AR-ND, le forum dédié à la nouvelle et future gamme Alfa Romeo, ainsi que les nouveautés du groupe Fiat/Chrysler

Partagez | 
 

 FIAT/Chrysler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FunnyGames
Administrateur
avatar

Messages 1694

Membre le 29/11/2011

Localisation IDF - 95
véhicule Alfa Romeo GT & Brera - Freemont 3.6 AWD Lounge - Panda CLX (ex MiTo 155)

MessageSujet: FIAT/Chrysler   Lun 16 Jan - 20:57

Source FiatGroupAutomobilesPress


La part de Fiat dans le groupe Chrysler passe à 58,5%


Fiat annonce que le troisième Evénement indiqué dans l'accord passé avec Chrysler Group, appelé « Evénement écologique », a été réalisé, permettant une nouvelle hausse de 5% de la part de Fiat dans Chrysler.
Cette augmentation est effective immédiatement. La part de Fiat dans Chrysler s'élève désormais à 58,5%. Les 41,5% restants sont détenus par VEBA.


Rappelons que pour concrétiser cet Evénement Ecologique, Chrysler devait obtenir l'agrément pour une voiture développée sur plateforme Fiat, affichant une consommation au moins égale à 40 miles par galon. Chrysler devait aussi s'engager à assembler ces véhicules aux Etats-Unis.

Fin décembre, Chrysler a réussi le test sur les économies de carburant avec une pré-production de la Dodge Dart construite sur une plateforme Fiat. Elle a obtenu un taux combiné de 40 miles par galon.
Hier, Chrysler s'est formellement engagé auprès du Trésor américain à commencer l'assemblage de ces véhicules sur le territoire américain.

« L'acquisition des 5% supplémentaires dans Chrysler est une étape fondamentale dans la poursuite de l'intégration de nos deux groupes » indique Sergio Marchionne, CEO de Fiat S.p.A et de Chrysler.

« Nous avons beaucoup travaillé sur la réalisation de l'Evénement écologique depuis deux ans et demi, et nous sommes particulièrement fiers de cet accomplissement, qui est l'écho de la confiance placée en Fiat pour introduire sur le marché américain ses voitures et moteurs écologiques. Notre engagement pour une mobilité durable et écologique, qui a fait de Fiat le constructeur européen le plus performant dans ce domaine, fait partie intégrante de notre stratégie d'entreprise. Nous avons formé, avec le savoir-faire de Chrysler, un groupe fort et compétitif dont l'expertise technologique est une des plus innovantes au monde. » a dit Mr Marchionne.

Turin, le 5 janvier 2012




_______________________________________________________________________________________________________________________________________



.............MiTo 1.4 T-jet ..............................GT 3.2 V6...............................Brera 1750 TBi.......................Freemont 3.6 V6.............
Revenir en haut Aller en bas
http://fiat-freemont.road2us.com/
Yop
Modérateur
avatar

Messages 193

Membre le 11/12/2011

Localisation 35
véhicule Alfa Giulietta

MessageSujet: Re: FIAT/Chrysler   Lun 16 Jan - 21:48

Source : France24

AFP - Chrysler a opéré un spectaculaire redressement sous la houlette de son patron Sergio Marchionne qui n'a toutefois pas encore gagné son pari: il lui reste à faire décoller les bénéfices du constructeur, le réintroduire en Bourse et finir sa fusion avec Fiat.

Alors qu'en 2009 Chrysler avait déposé son bilan, acculé de dettes, avec des ventes déprimées et une gamme ayant perdu son attractivité, le troisième constructeur américain affichait lundi au salon de Detroit sa forme retrouvée.

Restructuré et adossé à l'italien Fiat, qui le contrôle à 58,5%, et grâce aux milliards de dollars injectés par le gouvernement américain à sa sortie de faillite, il s'est délesté de plusieurs marques pour se concentrer sur Jeep, Dodge, Ram et Chrysler.

Le fabriquant américain a drastiquement amaigri son réseau de concessionnaires, aplani sa hiérarchie et rénové toute sa gamme de véhicules.

"Les produits forts génèrent de fortes ventes", s'est félicité Reid Bigland, directeur de la marque Dodge, lors d'une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté la Dart, une berline compacte et économe à l'allure sportive.

En 2011, Chrysler a affiché un bond de 26% de ses ventes aux Etats-Unis, soit la plus forte progression du marché.

Côté bilan, les comptes sont stabilisés, mais le constructeur reste très en retard par rapport à ses concurrents Ford et GM.

En renégociant ses taux d'intérêt auprès de banques, il a pu rembourser les prêts du gouvernement américain et réduire le poids de sa dette mais il restait en perte nette de 42 millions de dollars sur les trois premiers trimestres 2011. Il table sur trois milliards de dollars de bénéfice opérationnel cette année mais ne s'est pas aventuré à prévoir de bénéfice net.

"GM et Ford sont en train de rapidement devenir des entreprises très rentables. Pour Chrysler c'est en cours", a estimé David Cole, directeur du Center for Automotive Research, interrogé par l'AFP.

"La première étape était d'améliorer la qualité de leurs produits, et ils l'ont fait. C'est pour ça que leurs ventes ont autant augmenté", a-t-il ajouté. "La deuxième étape maintenant c'est d'intégrer leurs produits" avec ceux de Fiat.

L'emblématique Fiat 500, lancée l'an dernier aux Etats-Unis, n'y a pas rencontré le succès escompté. "C'est à moi que revient la faute, c'est moi qui ai fixé la cible de 50.000 voitures" aux Etats-Unis, a admis le patron de Fiat et Chrysler lundi, alors que seules 19.769 unités ont été écoulées.

Une Maserati sera produite aux Etats-Unis début 2013 et il est "très probable qu'une Alfa Romeo" soit également fabriquée au pays de l'Oncle Sam, a également noté M. Marchionne.

Le retour en Bourse est l'une des étapes importantes, et n'interviendra pas avant début 2013.

Quant à la fusion de Fiat et Chrysler, elle sera achevée d'ici 2015, a promis lundi le dirigeant italien, vêtu de son habituel pull-over noir et arborant sur les stands du salon de Detroit une toute nouvelle barbe grisonnante.

"D'un point de vue opérationnel (Fiat et Chrysler) marchent déjà comme une seule et même entité", a-t-il assuré, notant que les prochaines étapes seraient la définition d'une "structure juridique" pour la nouvelle entité, la localisation de son siège social faisant partie de l'équation.

Une implantation aux Pays-Bas est notamment envisagée pour des questions fiscales et pour ménager les susceptibilités.

"Les Européens verraient cela comme une victoire et les Américains n'en auraient cure" du moment que Chrysler continuerait à bien marcher, a-t-il conclu.
Revenir en haut Aller en bas
FunnyGames
Administrateur
avatar

Messages 1694

Membre le 29/11/2011

Localisation IDF - 95
véhicule Alfa Romeo GT & Brera - Freemont 3.6 AWD Lounge - Panda CLX (ex MiTo 155)

MessageSujet: Re: FIAT/Chrysler   Mar 17 Jan - 11:31

L'automobile américaine est repartie plein pot

GM, Ford et surtout Chrysler ont accru nettement leurs ventes en 2011 aux Etats-Unis. Ils s'appuient sur l'engouement toujours vivace pour les 4×4 et "pick up" à fortes marges.

"America is back." L'Amérique est de retour.

Exsangues, pas loin de la faillite en 2009, les ex-Big Three de Detroit font preuve d'une extraordinaire capacité de rebond.
En 2011, ils ont ainsi affiché une nette hausse de leurs ventes sur leur marché intérieur, après des décennies de parts de marché en berne.

C'est même le plus fragile, Chrysler, qui réalise les meilleures performances.
Détenu désormais à 58,5% par l'italien Fiat, Chrysler a vu ses immatriculations bondir de 26% à 1,37 million d'unités l'an dernier outre-Atlantique.


GM les a augmentées de 13% à 2,5 millions, Ford de 11% à 2,15 millions. Soit plus que la hausse du marché lui-même. Ils ont certes profité du séisme au Japon qui a handicapé leurs rivaux nippons.

Mais cela n'explique pas tout. Sur le seul mois de décembre, les ventes de Chrysler se sont même envolées de 37%.

Le marché automobile américain dans son ensemble a crû de 10,2% environ à 12,74 millions de véhicules en 2011, selon Ford.
Loin, certes, des 17 millions de 2005, mais aussi du creux de 2009 (10,3 millions). Et les constructeurs anticipent une nouvelle croissance cette année, même si elle se ralentira.
Les ventes de véhicules neufs aux États-Unis devraient atteindre 13,5 à 14,5 millions cette année.

Caractéristique typique des Etats-Unis : les "light trucks" se portent bien, merci pour eux. Ils ont représenté l'an dernier 52% du marché.
Ceux qui leur pronostiquent un inexorable déclin sous la poussée des prix du carburant et le souci de réduction des émissions de CO2 en sont pour leurs frais. Et ce, pour le plus grand profit des ex-Big Three, qui en sont les spécialistes.
Ces gros modèles, simples et costauds, sont, qui plus est, à fortes marges ! Le mois dernier, les ventes de Ford ont reculé de 15% dans les voitures, mais bondi de 16% dans les 4×4, 28% dans les pick-up et monospaces. Son "Full Size" pick-up, le fameux F, demeure, depuis vingt-neuf ans, le véhicule le plus diffusé aux États-Unis. Ses ventes y ont encore crû de 24% en décembre.
Quant au nouveau 4×4 Ford Explorer, ses volumes ont décollé de 37%. Dans le même temps, ceux de la petite Fiesta se sont effrités de 30%...

Chez Chrysler, même engouement pour les "light trucks". Les immatriculations de Jeep, l'emblématique marque des baroudeurs, ont grimpé de 41%.

Il est vrai qu'un Jeep Grand Cherokee démarre à 27.000 dollars seulement, soit 21.000 euros à peine (hors taxes, mais celles-ci sont faibles outre-Atlantique).
C'est globalement le tarif d'une compacte Renault Mégane deux fois moins puissante en France ! Le différentiel avec une "mini" comme la Ford Fiesta est aux Etats-Unis de 1 à 2.
Dans l'Hexagone, entre une citadine et un gros véhicule, le différentiel serait de 1 à 3...

Grâce à cette renaissance du marché américain, les constructeurs du Michigan engrangent de gros profits.
Chrysler devrait même enregistrer un profit opérationnel de 2 milliards de dollars en 2011, a confirmé dernièrement son patron, Sergio Marchionne, également dirigeant de Fiat.

Quant à Ford, il a annoncé récemment qu'il allait redistribuer un dividende trimestriel.

Alain-Gabriel Verdevoye - 06/01/2012


Source: http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20120106trib000676125/l-automobile-americaine-est-repartie-plein-pot.html

_______________________________________________________________________________________________________________________________________



.............MiTo 1.4 T-jet ..............................GT 3.2 V6...............................Brera 1750 TBi.......................Freemont 3.6 V6.............
Revenir en haut Aller en bas
http://fiat-freemont.road2us.com/
Yop
Modérateur
avatar

Messages 193

Membre le 11/12/2011

Localisation 35
véhicule Alfa Giulietta

MessageSujet: Re: FIAT/Chrysler   Mar 24 Jan - 19:56

Interview du président du groupement des concessionnaires Fiat Alfa Lancia :

http://www.journalauto.com/lja/article.view/13010/fiat-un-resultat-net-compris-entre-0-3-et-0-4-du-ca/4/distribution

Extraits concernant les objectifs de vente pour le marché français :

JA : Quels sont les objectifs commerciaux 2012 ?

JH : Les objectifs commerciaux du réseau sont établis à 53 500 livraisons en Fiat dont près de 15 000 seront constituées des nouveautés de l’année 2012 (nouvelle Panda et L0). Le volume total de la marque Fiat est fixé à 64 500 véhicules dont 16 500 nouveautés 2012. S’agissant d’Alfa Romeo, les objectifs commerciaux s’établissent à 13 000 livraisons pour le réseau. Enfin, sous l’impulsion d’une gamme renouvelée et élargie, les ambitions de Lancia pour 2012 sont de 8 500 véhicules, dont 7 600 réseau.

JA : Quels seront les rendez-vous importants de l’année ?

JH : L’arrivée, le 8 mars, de la très attendue nouvelle Panda, troisième du nom. Une voiture bien dans son temps, fidèle aux gènes de la marque et du modèle, et qui a pour objectif de tenir sa place parmi les leaders du segment A en France. Une toute autre nouveauté complétera la gamme en septembre, sous le nom de code “L0”. C’est une voiture qui viendra agrandir la famille 500, en proposant une déclinaison très familiale de ce modèle phare. Et puis tout au long de l’année, pas moins de quatre facelifts vont venir animer les autres modèles : Punto et Bravo au premier semestre, 500 et Freemont au second. La gamme Alfa Romeo sera animée par de nouvelles séries spéciales sur MiTo et Giulietta. Lancia va bénéficier d’une gamme complète de produits après le lancement en juin de la Flavia Cabriolet et des effets volume des 3 lancements de 2011 (Ypsilon 5 portes, Thema et Voyager). De plus la gamme sera animée par des séries spéciales comme la Ypsilon Black&Red ou le Voyager Platinum.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FIAT/Chrysler   

Revenir en haut Aller en bas
 
FIAT/Chrysler
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ram, nouvelle marque du groupe Fiat Chrysler
» couple de serrage roulement arrière
» L'italien Fiat va racheter la totalité du groupe américain Chrysler
» 2010 - [Chrysler] Delta
» Fiat nous voilà....ou pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alfa Romeo - New Design :: Le groupe FIAT - Chrysler :: Actualités du groupe-
Sauter vers: